Visiter la Roumanie en logeant chez l’habitant

C’est dans ce cadre que je voudrais vous présenter le réseau touristique de logement chez l’habitant de l’Opération Villages Roumains ( O.V.R.) O.V.R., cette association issue du mouvement de protestation contre la politique de « systématisation des villages roumains » n’a plus besoin de présentation. Cependant peu d’entre vous connaissent « Reţea turisticǎ » l’un des premiers réseaux de tourisme rural établis en Roumanie et mis au point par cette association. Le réseau « Reţea Turisticǎ » a ceci de particulier par rapport aux logements habituels chez l’habitant, c’est qu’il est au service d’un village, d’une communauté. Chaque village doit posséder un comité représentant toutes les maisons hôtes, avec un responsable . Une partie du prix de la nuitée retourne vers la caisse de l’association locale pour financer des travaux d’amélioration du confort et d’embellissement collectifs. Chaque village dispose en moyenne d’une quinzaine de lieux d’hébergements potentiels et généralement, ils peuvent proposer des services divers aux visiteurs : mini-excursions avec guide, location de vélos, repas typiques, paniers-repas… La charte Reţea Turisticǎ est devenue une référence de qualité en Roumanie. À l’entrée des villages faisant partie de ce réseau vous trouverez ce panneau.

Actuellement, le réseau inclut une trentaine de localités qui vous permettront de sillonner le pays, de traverser ses principales régions et de découvrir ainsi dix départements roumains : Maramureş, Bistriţa-Nǎsǎud, Suceava, Harghita, Braşov, Ilfov, Sibiu, Alba, Hunedoara et Cluj. L’association OVR a édité un guide « Au Pays des Villages roumains » qui propose un descriptif de ces différents villages sous forme de fiches protégées dans des pochettes plastifiées en permettant ainsi une utilisation tout-terrain. Vous pouvez consulter ce guide au siège de notre association lors de notre permanence du mardi de 16h à 19h ou nous l’emprunter.

Comments