Évolution de l'accueil, à VADU IZEI, chez les COVRIG…

A Vadu Izei, quelques kilomètres au Sud de Sighetu Marmatei (Maramures), au confluent de l’IZA et de la MARA, sur la route de Baïa Mare, s’est développé l’accueil chez l’habitant depuis 1995 (cf le RETEA TURISTICA, réseau touristique, développé par OVR), la commune de Vadu I. étant parrainée par la commune belge de Braine Le Comte.
Il y avait à l’origine, une vingtaine de familles aptes à nous accueillir, nous,  touristes de tout pays, dans cette région du Maramures, 
Ainsi démarra modestement la famille Covrig dans les années fastes 1995/2000, avec une chambre d’hôtes, puis 2, puis 3, grâce entre autres, à la renommée du MARAMUSICAL (festival de musiques de villages, durant quelques jours en juillet). La très jeune Denisia, (formée avec la Belgique et la France) s’en vint aussi travailler en France, et plaça les gains ramenés au pays, dans la petite propriété familiale.
En 2005/2006, les 3 chambres d’hôtes, furent surélevées d’un étage : c’est là que s’opère aujourd’hui l’accueil chez l’habitant. La maison des parents (Ileana, 58 ans, et Mircea, 64 ans) a aussi été refaite. Le restaurant permet de servir des repas à la demande. Le jardin potager, les poules, sont un apport intéressant. Une fois franchi le (nouveau) portail en BOIS SCULPTE, on entre dans une petite cour  fleurie, accueilli par Ileana et Mircea aujourd’hui retraités.
La région propose de nombreuses richesses déjà évoquées, paysages, vie villageoise, balades à pieds, en cariola, sur les chemins de terre, en forêt, flâneries et découvertes de l’artisanat : vannerie, travail du bois, tissage, peinture sur verre à Vadu Izei…).
De la vingtaine  de familles du Réseau touristique de 1995, il n’en reste que quelques unes aujourd’hui, dont la  “pension” de Ioan Borlean*, personnalité de Vadu I. qui va bientôt coordonner un Développement Global (projet de GAL) concernant 12 communes du secteur et leurs 26 villages…
(*Ioan est l’auteur d’un très intéressant livre : « Vadu Izei et le Maramures – Au pays des villages roumains «, disponible à GIR ).

Pierre Barge
Comments