La Roumanie insolite...

C’est ainsi qu’après avoir parcouru la belle région de Brasov et s’être imprégné du mystère ’’Dracula’’ au château de Bran, vous vous acheminez très naturellement à l’Ouest le long de la plaine de l’Olt et des contreforts des monts Fagaraş vers Sibiu où vous ne manquerez pas la visite incontournable du musée en plein air ’’Astra’’ qui vous plonge dans les coutumes et l’habitat traditionnel. Vous continuerez ensuite toujours à l’Ouest par la découverte des trésors des villages de Orlat, Sibiel (icônes sur verre), Tilisca (porches sculptés) et Saliste où le calme et la sérénité des paysages vous inciteront à une randonnée vers la forêt sur les pentes des monts Cindrelului. Les habitants rencontrés vous conseilleront simplement une piste forestière bien tracée à l’extrémité du village qui monte régulièrement vers le sud sous les frondaisons d’une forêt très verdoyante aux essences variées. L’air devient plus léger, l’horizon s’élargit, des fougères géantes marquent les zones humides. Des senteurs indéfinissables vous montent aux narines. La fraîcheur relative est bienvenue d’autant plus que brusquement des champignons bien charnus semblent pousser devant vos pas ; mirage ou magie ? Pas sûr, des personnes venues d’on ne sait où apparaissent souvent pour vous conseiller et vous inciter à la cueillette bien réelle.
Puis au détour d’une clairière, la fraîcheur d’une source à proximité d’une belle croix en bois annonce la façade décorée et joliment fleurie d’un petit monastère qui semble être installé ici comme un havre de paix. Quelques nones très occupées à leurs tâches quotidiennes prennent le temps de vous saluer gentiment. Après un petit rafraîchissement et quelques échanges, vous retrouvez la pente et le couvert de la forêt tout ragaillardis par cette étape inattendue. Point ou peu de signalisation mais vous sentez irrésistiblement qu’il faut poursuivre votre effort.....le temps ne compte plus, la sérénité vous gagne. Soudain, la luminosité s’accentue, une croupe herbeuse se profile au loin, vous avez le sentiment d’une nouvelle découverte. La forêt semble habitée par on ne sait quel peuple mais des signes sont là....
Vous vous trouvez brusquement au milieu des hautes herbes face à une œuvre gigantesque taillée dans un tronc à grands coups de hache représentant on ne sait quelle créature ; comme un totem planté là et abandonné en pleine nature. Votre imagination bouillonne et vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Quelques dizaines de pas dans une nouvelle direction et vous tombez sur ce qui vous semble être un monstre endormi cette fois couché à vos pieds......La curiosité aidant, ce sont des dizaines de sculptures sur troncs réparties sur plusieurs hectares qui semblent avoir été abandonnées déjà grisées et patinées par le temps dans cet immense espace suite à on ne sait quel événement. La créativité à l’état naturel sans aucune signalétique ni raison apparente dans un site aussi perdu. Plus tard, vos hôtes vous expliqueront, sans en être très sûr, qu’ils s’agissait sans doute d’un concours de bûcherons....

Ce sont des rencontres insolites telles que celles-ci qui vous permettent de comprendre le génie créateur qui habite nos amis Roumains. Nous leur souhaitons vivement de conserver cette grande liberté d’esprit qui font d’eux un peuple pas tout à fait comme les autres mais qui leur permet de faire rayonner une forme de culture dont le monde à besoin.

Comments