20ème anniversaire de GIR - Le cimetière joyeux de Roumanie

publié le 12 mai 2011 à 10:27 par Asso Gir   [ mis à jour : 13 mai 2011 à 04:44 ]
Le cimetière Joyeux de SĂPÂNŢA
Aux confins nord de la Roumanie, dans la province des Maramures, le village de Săpânţa abrite un joyau d’art populaire : le «cimetière joyeux», dont le concept est né en 1929 de l’imagination d’un sculpteur local, Stan Ioan Patras.

Cet ensemble funéraire rassemble aujourd’hui plus de 600 tombes colorées qui évoquent, d’une manière imagée et parfois humoristique, la vie de Săpânţa. Le forestier, la fileuse, l’écolier ou… l’ivrogne, se côtoient pour l’éternité, chacun narrant humblement son existence faite de joies et de souffrances. Ce réservoir vivant des traditions rurales de cette région de Roumanie constitue une œuvre d’art protégée par l’UNESCO.

L’exposition que GIR vous propose à la Maison de l’International comprend une stèle et 28 bas reliefs polychromes, répliques des œuvres du Cimetière Joyeux. Des panneaux explicatifs, des photos et un diaporama vous transportent à Săpânţa. Les épitaphes, traduites en français, vous plongent dans l’atmosphère atypique de ce lieu chargé d’émotions.

 Grenoble Isère Roumanie

Issue de l’élan citoyen et humanitaire des villages français, qui a précédé et suivi la révolution roumaine de 1989, l’association GIR fête cette année ses 20 ans. Au fil des ans, les actions humanitaires ont fait place à de nombreux échanges culturels et amicaux, à des partenariats et des soutiens divers.

Aujourd’hui, 20 ans plus tard, notre regard est riche d’expériences et notre parcours est plein de projets menés à bien, pour la plupart, grâce à la participation active des Roumains de Grenoble et aux liens de franche amitié avec nos correspondants de Roumanie. Une petite exposition, reprenant notre histoire, vous présente cet attachant pays et vous attend 
dans le hall de la Maison de l’International. 

Animations

Abonner-vous à notre Agenda pour recevoir les détails des évènements.
Ċ
Asso Gir,
12 mai 2011 à 10:41
Ċ
Asso Gir,
12 mai 2011 à 10:41
Comments