Accueil‎ > ‎

Edito Grenoble Isère Roumanie


Hristos a inviat !

publié le 16 mai 2016 à 00:44 par Asso Gir

Les Pâques orthodoxe ont eu lieu cette année le 1er mai. La tradition veut qu'utilise comme salut "Christ est ressuscité" pendant 40 jours. Il faut répondre "En vérite est ressuscité!".  

Grenoble Isère Roumanie vous souhaite un beau printemps

publié le 10 sept. 2015 à 00:30 par Asso Gir   [ mis à jour : 3 mars 2016 à 10:09 ]

et vous offre un martisor!

Martisor

publié le 9 mars 2015 à 14:31 par Asso Gir   [ mis à jour : 9 mars 2015 à 14:32 ]

GIR vous offre un martisor pour un printemps ensoleillé.

Joyeuses Fêtes!

publié le 17 déc. 2014 à 09:32 par Asso Gir   [ mis à jour : 17 déc. 2014 à 09:37 ]

Notre association a le plaisir de vous souhaiter Joyeuses Fêtes!


Livres

publié le 25 mai 2014 à 11:39 par Asso Gir   [ mis à jour : 6 juin 2014 à 11:22 ]

Radu Bata - Mines de petits riens sur un lit à baldaquinMardi, le 3 juin à 17h30, au local du GIR sera inaugurée la Bibliothèque  Roumaine de l'Ecole Roumaine de Grenoble
 A cette occasion sera également présenté le nouveau livre de Radu Bata: "Mine de petits riens sur un lit à baldaquin" (Galimatias gris)
Nous vous attendons nombreux pour échanger autour d'un verre.

“Voyager… autrement?”

publié le 4 sept. 2013 à 08:49 par Oana Balan

En roulotte “high tech” (hautes technologies), mais tractée par 2 chevaux “franc-comtois” (franc du collier)! Par les eaux d’un fleuve, en canoë, le long des eaux du fleuve Danube en vélo (raid à vélo “delta 60”, d’OVR), en ambulance… pour les livres français envoyés de Grenoble vers Bacau par “la route de l’amitié”.

Les livres, la littérature roumaine– une partie –sont venus de Roumanie au 33ème Salon du Livre à Paris, cette année. Même les auteurs Roumains qui l’ont boycotté, ont aussi fait parler d’eux, de leur oeuvre, par absence et différence.

“La barrière de la langue vite dépassée, le recul pris vis à vis de soi-même, l’analyse de son
propre comportement”…, l’adaptation, les rencontres, la découverte de l’autre culture… “sont autant de richesses qui laissent des traces”.

Les Roms aussi voyagent, depuis très longtemps, et viennent de très loin! Cela ne va pas s’arrêter. Nombreux voyagent en roulottes tirées par des chevaux. En traversant la Roumanie, celle de Thierry n’aura qu’à bien se tenir parmi elles et les carutze. Quant aux 2 Franc-comtois, ils s’adapteront à une autre avoine, un autre air, une
autre eau, un autre sol, une autre monnaie d’échanges!

“Le Voyage… une aventure humaine”. Notre aventure humaine. Bonne “transhumance”, bon été!

… les liens

publié le 13 juin 2013 à 13:51 par Asso Gir

Depuis la rentrée scolaire, un autobus Renault Tracer, permet aux élèves de BARU (judet Hunedoara), de prolonger plus facilement leur scolarité au-delà du collège, et d’aller au lycée d’HATEG. Il n’y avait pas ce ramassage scolaire jusqu’alors – quelques familles s’organisaient autrement. Aujourd’hui, c’est un plein car qui fait le trajet entre ces 2 petites villes le matin et pour le retour. Ce véhicule acheté d’occasion à une entreprise de transports de Savoie  a fait, au préalable,  l’autre lien, celui par la route entre Chapareillan et Baru, d’un côté à l’autre des Alpes !

Dans cette même commune de Baru, un petit refuge de montagne est en construction dans les alpages dominants : pour ses habitants, pour les touristes, pour les  promeneurs, près des troupeaux. Le lien entre le bas et le haut sera favorisé.

Notre association GIR a engagé une relation privilégiée avec une petite équipe de travailleurs sociaux de SATU MARE (judet id.) qui s’appelle STEA (« étoile »). Elle s’occupe de familles et d’enfants en très grande pauvreté de cette ville où coule le fleuve  Somès. Au cours de ces 2 derniers étés, nous lui avons rendu visite. Cristina, directrice,  et Bogdan, animateur, l’an passé, puis Cristina à nouveau et le docteur Nicolae Sorin M. sont venus cette année en septembre à GRENOBLE, pour découvrir comment nos structures publiques développent l’action sociale, accompagnent la précarité « française », et pour présenter aux professionnels rencontrés, les pratiques mises en œuvre concernant  la leur, la « roumaine »…

Que dire de la mort « joyeuse » ?  Nous faisons allusion au cimetière joyeux de SAPINTA (judet Maramures), visité par des touristes venus de loin (des Japonais par exemple). Ces 2 derniers étés, Dumitru POP, l’actuel sculpteur-peintre des croix avec leurs épitaphes, qui le caractérisent, nous a exprimé sa reconnaissance. Car l’exposition française dont il a sculpté et peint les 29 bas-reliefs est demandée et tourne de nouveau en France. Elle permet aux visiteurs de découvrir la Roumanie, la commune de  Sapinta, son cimetière, ses couleurs, d’avoir aussi une autre appréhension de la mort dans cette région !  A ceux d’entre nous qui  connaissent déjà ce cimetière, elle leur permet de renouer avec leurs attaches anciennes ou actuelles de la Roumanie.

Des enfants et jeunes des rues de BUCAREST, initiés aux arts du cirque, sont revenus en tournée et ont  présenté  leurs spectacles : s’exprimer, se valoriser- tel est le but de PARADA-  dans les Vosges, en Suisse, à  Briançon, à Villefontaine en Isère, accueillis dans nos familles.

Nos visites aux amis roumains de plus en plus nombreux, au fil des ans, au fil des coopérations qui se prolongent, au fil des échanges, et les venues en France de nos partenaires, pour récupérer un bus, un camion benne à ordures (tout récemment encore par Baru), pour présenter leur structure professionnelle, apportent énormément des deux côtés du lien. Ce sont  autant de réponses aux problèmes et de joies exprimées au quotidien,  de part et d’autre du fleuve, de la montagne, de la frontière. 

Mots gourmands franco-roumains

publié le 4 févr. 2012 à 08:18 par Asso Gir   [ mis à jour : 4 févr. 2012 à 08:22 ]

Si jamais vous avez envie de "sarmale" et d'une soirée franco-roumaine, c'est le 9 février, au Festina Lente à Grenoble.

Et si, par hasard, l'objet de la soirée vous inspire, c'est par là : Mine de petits riens sur un lit à baldaquin (Galimatias gris)www.editions-galimatias.fr

Grande Fête de l'Europe, Destination Allemagne

publié le 10 juil. 2011 à 03:23 par Asso Gir   [ mis à jour : 21 juil. 2011 à 09:46 ]


GIR était présent au Bourget du Lac, samedi 16 juillet, pour la 3ème fois ou nous avons tenu un petit stand pour présenter la Roumanie (géographie, tourisme,  artisanat, dégustations) avec un autre regard et des livres écrits par des Roumains dauphinois d'adoption.


http://www.lebourgetdulac.fr/diaporama.php?typeid=12&codej=france&page=DT1201185159&lang=fr&time=20100816085507

20ème anniversaire de GIR - Le cimetière joyeux de Roumanie

publié le 12 mai 2011 à 10:27 par Asso Gir   [ mis à jour : 13 mai 2011 à 04:44 ]

Le cimetière Joyeux de SĂPÂNŢA
Aux confins nord de la Roumanie, dans la province des Maramures, le village de Săpânţa abrite un joyau d’art populaire : le «cimetière joyeux», dont le concept est né en 1929 de l’imagination d’un sculpteur local, Stan Ioan Patras.

Cet ensemble funéraire rassemble aujourd’hui plus de 600 tombes colorées qui évoquent, d’une manière imagée et parfois humoristique, la vie de Săpânţa. Le forestier, la fileuse, l’écolier ou… l’ivrogne, se côtoient pour l’éternité, chacun narrant humblement son existence faite de joies et de souffrances. Ce réservoir vivant des traditions rurales de cette région de Roumanie constitue une œuvre d’art protégée par l’UNESCO.

L’exposition que GIR vous propose à la Maison de l’International comprend une stèle et 28 bas reliefs polychromes, répliques des œuvres du Cimetière Joyeux. Des panneaux explicatifs, des photos et un diaporama vous transportent à Săpânţa. Les épitaphes, traduites en français, vous plongent dans l’atmosphère atypique de ce lieu chargé d’émotions.

 Grenoble Isère Roumanie

Issue de l’élan citoyen et humanitaire des villages français, qui a précédé et suivi la révolution roumaine de 1989, l’association GIR fête cette année ses 20 ans. Au fil des ans, les actions humanitaires ont fait place à de nombreux échanges culturels et amicaux, à des partenariats et des soutiens divers.

Aujourd’hui, 20 ans plus tard, notre regard est riche d’expériences et notre parcours est plein de projets menés à bien, pour la plupart, grâce à la participation active des Roumains de Grenoble et aux liens de franche amitié avec nos correspondants de Roumanie. Une petite exposition, reprenant notre histoire, vous présente cet attachant pays et vous attend 
dans le hall de la Maison de l’International. 

Animations

Abonner-vous à notre Agenda pour recevoir les détails des évènements.

1-10 of 14